Collection : I venticinque

Le Tartuffe ou l’hypocrite

En mai 1664, Louis XIV applaudit à Versailles Le Tartuffe ou l’Hypocrite, comédie en trois actes de Molière. Mais cette hilarante satire des dévots — le chef de famille est d’un aveuglement ridicule et son directeur de conscience ne peut résister à la tentation et tombe dans l’hypocrisie — vient con­trarier sa nouvelle politique religieuse, et il en interdit toute représentation publique. Après avoir clamé que, loin de se moquer des dévots, il dénonçait les faux dévots et s’attaquait à toutes les formes d’hypocrisie, Molière entreprit de conformer sa pièce à son discours en ajoutant deux actes entiers. Tartuffe s’y révèle non plus un directeur de conscience tombant dans l’hypocrisie, mais un hypocrite de profession, un imposteur. Le texte proposé ici est une reconstruction de la version de 1664, résultant d’une démarche « génétique ». En « grattant » la surface de la version définitive, on voit affleurer l’histoire traditionnelle de l’homme pieux accueillant chez lui un religieux, lequel tombe amoureux de sa femme, tente en vain de la séduire, l’oblige à une ruse pour convaincre son mari incrédule et se fait chasser de la maison. Ce qui correspond aux actes I, III et IV de la version définitive. Où l’on dé­couvre dans cette version en trois actes une pièce plus puissante, plus dynamique, et beaucoup plus comique.

Auteur Molière​
Comédie en trois actes restituée par Georges Forestier
Portaparole / 120 pages / 16,00 euros
Broché 12/19,5 cm

Version imprimée

16.00

Version de l'ebook Kindle

€12,00

Bientôt disponible

Téléchargez l'extrait

Profiter de la lecture

Bientôt disponible

Oui, mon cher fils, parlez, traitez-moi de perfide,
D’infâme, de perdu, de voleur, d’homicide.

L’auteur.

Georges Forestier

Georges Forestier est professeur émérite à Sorbonne Université, où il a occupé la chaire « Études théâtrales du XVIIe siècle » de 1995 à 2020. Il a publié de nombreux travaux sur le théâtre de cette période, en particulier sur Corneille, Racine et Molière. On lui doit aussi de nombreuses éditions de textes et, notamment, pour la Bibliothèque de la Pléiade, Jean Racine, Théâtre et Poésies (Gallimard, 1999), et Molière (Œuvres complètes, 2 vol., co-direction avec Claude Bourqui, Gallimard, 2010). Il est enfin l’auteur de deux biographies publiées dans la collection NRF, Jean Racine (Gallimard, 2006) et Molière (Gallimard, 2018).